Purpose Goal
Cancer de la peau
purpose.barometer.percentage_complete_short
0%
francs 0
de francs 10'000 collectés
45 jours restants
0 Campagne de dons créées
0 Dons

Cancer de la peau

Chaque franc récolté est investi dans diverses campagnes de sensibilisation, notamment en matière de prévention solaire.

En comparaison européenne, la Suisse occupe la première place en matière de cancer de la peau: on dénombre ainsi chaque année entre 20 000 et 25 000 nouveaux cas de cancer de type non-mélanome et environ 2700 nouveaux cas de mélanome. Cinquième type de cancer le plus fréquent, le mélanome tue près de 310 personnes par année. Environ un quart des personnes concernées ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Simone Z. n’a que 31 ans lorsqu’elle découvre une tache noire sur son épaule, laquelle se développe rapidement au fil des semaines. Une amie proche lui suggère alors de montrer cette tache à un dermatologue. « Au début, j’étais très calme. Je pensais qu’il s’agissait simplement d’un grain de beauté car j’en avais déjà plusieurs ». Le diagnostic de son médecin met abruptement fin à sa sérénité. Au cours de la même semaine, Simone subit une ablation chirurgicale suivie d’une IRM. Après l’opération, de nombreuses pensées lui traversent l’esprit. Dans l’espoir de trouver des réponses à ses questions, elle entame des recherches sur Internet. Quelles sont les conséquences possibles du cancer de la peau? Et si des métastases s’étaient déjà formées? Quelles sont les chances de survie au cancer de la peau? Finalement, les informations glanées sur Internet ne sont guère rassurantes.

Heureusement, la tumeur n’a pas formé de métastases et aucune opération supplémentaire ou chimiothérapie n’est nécessaire. « Si j’avais perdu du temps à l’époque, les conséquences auraient vraisemblablement été plus graves ». Aujourd’hui, Simone effectue un contrôle de suivi tous les six mois. A ce jour, elle a vaincu son cancer et est très fière d’être une « cancer survivor ». A présent, elle s’emploie à prévenir l’éventualité d’un autre cancer par des mesures de précaution, comme rester à l’ombre entre 11 et 15 heures, une activité physique régulière et une alimentation équilibrée.

  • Nous proposons notre soutien ainsi qu’un service gratuit en matière de conseil afin de répondre aux questions des patients atteints du cancer de la peau - que ce soit dans le cadre d’un entretien personnel avec nos professionnels des ligues cantonales, par téléphone, via Skype, par courriel ou via le Chat de la Ligne InfoCancer.
  • Nous nous engageons en faveur des mesures préventives visant à éviter le cancer de la peau, en soutenant et en réalisant diverses campagnes de sensibilisation.
  • Le matériel d’information comportant des connaissances spécifiques en la matière est disponible gratuitement sur notre site Internet.
  • Dans la recherche de thérapies toujours plus efficaces, nous finançons des projets de recherche prometteurs dans ce domaine.

 

Unis contre le cancer. Grâce à toi aussi.

Rien de plus simple

En trois étapes seulement :